Actualite du rachat de crédit

Des nouvelles du Marché de crédit, MONETYS s’engage à vous informer .

Le rachat de crédit en 2011

L’année 2011 connaît une augmentation relative de la production du rachat de crédit ; celle-ci est estimée à 17 Mds €, soit une augmentation d’environ 6 %. Cette augmentation reflète l’évolution de l’offre et la demande de crédit en France qui n’ont pas trop changé par rapport à l’année 2010.

Le marché du rachat de crédit est devenu un marché mature et il est essentiellement traité par des intermédiaires en opérations bancaires comme MONETYS.

L’amélioration de la confiance des ménages français, bien qu’elle soit fragile, permet une meilleure perception de la situation financière :

Tombé à 77 en octobre 2008 au plus fort de la crise financière, le baromètre du moral des consommateurs était remonté à 91 en 2010 et se situait encore à 83 en Juillet 2011. Il évolue depuis septembre 2007 en dessous de sa moyenne historique de 100 (selon les publications de l’INSEE).

Les intentions de recours au crédit pour 2012 : Après une évolution positive sur les 6 premiers mois de 2011 (flux sur 12 mois glissants), on connaîtra une légère diminution des prêts nouveaux à l’habitat, et un tassement des crédits à la consommation (Banque de France). L’activité est soutenue en cette fin d’année 2011 par la disparition de certaines niches fiscales et avantages type Taux zéro.

Le marché français est un peu différent de la plupart des autres pays européens dans la mesure où les crédits immobiliers sont octroyés en fonction du revenu disponible et non pas en fonction de la valeur du bien.
Sur la renégociation de crédits immobiliers, le risque est nettement moins important que sur le marché du rachats de crédit.

Cette phase d’ajustement n’a pas découragé l’entrée sur le marché de nouveaux acteurs, comme la Banque Postale courant 2010.